Discours direct et Discours Indirect

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Discours direct et Discours Indirect

Message  Admin le Sam 28 Mar - 6:37

En grammaire, le discours indirect est une adaptation morphosyntaxique des paroles prononcées ou écrites par une tierce personne. C'est l'une des deux variétés de discours rapporté (l'autre étant le discours direct).

Ce type de discours rapporté est beaucoup moins objectif que le discours direct. En effet, les temps utilisés dans le discours indirect nous indiquent que celui qui rapporte le discours ne s'engage pas sur sa véracité. Cette distance évidente entre l'énoncé cité et le crédit tout relatif que le narrateur peut y accorder, permet de laisser passer toutes sortes de sous-entendus, de non-dits, de doutes, de suspicions, de scepticisme, de calomnies même, vis-à-vis du discours en question. Par exemple, en disant : « Il prétend qu'il cherche du travail… », je peux sous-entendre que je suis sûr qu'il n'en est rien, et qu'il passe ses journées au café, etc.

Dans l'énoncé cité du discours indirect, les embrayeurs sont employés par rapport à la situation d'énonciation de l'énoncé citant (il n'y a plus qu'un énonciateur, le narrateur). Par ailleurs, les guillemets ne doivent pas être employés.

Il existe deux sortes de discours indirects, le discours indirect lié et le discours indirect libre. Les deux formes exigent une transposition des temps verbaux, des personnes, etc.

Si le verbe introducteur est au présent ou au futur, il n'y a aucun changement de temps dans l'énoncé cité :

Il me dit : « Je suis sûr que tu réussiras. » [Discours direct formel]
Il me dit qu'il est sûr que je réussirai. [Discours indirect formel]

Si au contraire, le verbe introducteur est au passé (simple, composé ou imparfait),

le présent de l'indicatif devient imparfait de l'indicatif

, le passé simple ou le passé composé de l'indicatif deviennent plus-que-parfait de l'indicatif,

le futur de l'indicatif devient passé du conditionnel (c'est la « concordance des temps du discours rapporté ») :

Il m'a dit : « Je suis sûr que tu réussiras. » [Discours direct formel]
Il m'a dit qu'il était sûr que je réussirais. [Discours indirect formel]

Transposition des personnes

Les catégories portant les marques de la personne (c'est-à-dire, les embrayeurs suivants : verbe, pronom personnel, pronom et adjectif possessifs), adaptent, le cas échéant, ces marques à la nouvelle situation d'énonciation :

Il m'a dit : « Nous prendrons le train, parce que la route est barrée. » [Discours direct formel]
Il m'a dit qu'ils prendraient le train, parce que la route était barrée. [Discours indirect formel]

Transposition du temps et du lieu

De la même façon, les catégories portant les marques du temps et du lieu (déictiques), adaptent le cas échéant, ces marques à la nouvelle situation d'énonciation. Ainsi, « ici » devient « là », « maintenant » devient « alors », « hier » devient « la veille », etc.

Il m'a dit : « Nous partirons demain, parce qu'ici, il fait vraiment trop chaud. » [Discours direct formel]
Il m'a dit qu'ils partiraient le lendemain, parce que là-bas, il faisait vraiment trop chaud. [Discours indirect formel.
avatar
Admin
Admin

Messages : 63
Date d'inscription : 23/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://abd-elmoumen.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum