الى التلاميد المقبلين على امتحان الجهوي

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

الى التلاميد المقبلين على امتحان الجهوي

Message  Admin le Sam 28 Mar - 5:55

La porte se ferma. Ma mère traversa le patio et monta précipitamment l'escalier. Déja les questions fusaient de toutes les chambres. Rahma se pencha à la fenêtre, kanza qui lavait près du puits lâcha ses seaux et son savon, Fatma Bziouya abandonna son rouet, sur l'endroit ou il se trouvait. Mais ma mère tenait à les faire languir. Quand j'arrivai dans notre chambre, je trouvai , posés sur la table ronde, une douzaine d'œufs, un pot de terre ébréché plein de beurre et une bouteille d'huile d'un brun sombre. Je regardai ma mère, elle rayonnait de joie. Ses yeux étaient remplis de larmes.

- Regarde, me dit-elle; ce que ton père nous a envoyé! Il ne nous a pas oubliés. Il est loin, mais il veille sur nous. Il nous a même fait parvenir de l'argent. Regarde! Regarde!

Elle ouvrit la main. je trois pièces d'argent jeter leurs reflets de clair de lune.

Ce monologue fut murmuré à. mi-voix, mais les oreilles qui guettaient cet instant surprirent le mot argent. Le mot magique voyagea d'une bouche à l'autre. Nos voisines à demi satisfaites reprirent leur ouvrage. Elles savaient fort bien que ma mère ne leur cacherait pas longtemps sa bonne fortune. Moi, je pensais surtout à notre promenade qui paraissait très compromise. Je ne la regrettais pas. La gaîté de ma mère me gagna"tout se mit à chanter en moi et autour de moi.

(Nous sommes riches! Nous sommes riches), répétais-je pour moi-même. Une semaine auparavant, je n'osais même pas penser à l'étendue de notre pauvreté. La misère habitait nos murs, suintait du plafond, imprégnait de son odeur jusqu'à notre linge. Le messager invisible a surgi ce matin dans notre existence, notre bonne étoile et patienter.

- Sidi Mohammed, va jouer sur la terrasse si cela te fait plaisir, me dit ma mère; aujourd'hui, j'ai trop à faire pour te conduire sur la tombe de Sidi Ali M'Zali. Nous irons, s'il plait à Dieu, la, semaine prochaine ou l'une des semaines à venir.
--------------------------------------------------------------------------------

I-Etude de textes :(10points(

1-complétez:
...........................................a- l'auteur
...........................................b-L'oeuvre
..............................c-Le genre littéraire
(justifiez)

2-situez ce passage en rappelant les événements nécessaires pour le comprendre .

3- a-A quel type de texte, ce passage appartient-il ?

b- Relevez et présenter brièvement tous les personnages du texte .

4- a- Pourquoi toutes les femmes de la maison avaient-elle quitté leurs travaux ?

b- Relevez dans le texte une expression qui montre que la mère ne tenait pas à satisfaire tout de suite la curiosité de ses voisines.

5- a- Qu'avait envoyé le père à sa famille ?

b- Quel était le sentiment de la mère ?

c- est-ce que l'enfant éprouvait le meme sentiment? justifiez

6- (La misère habitait nos murs, suintait du plafond )

a-De quelle figure de style s'agit-il dans le fragment souligné?

b-Quel est l'effet recherché pas cette figure de style?

7- D'après votre lecture de l'oeuvre, pourquoi le narrateur qualifie-t-il le messager d'invisible ?

8- Quel est l'intéret de l'événement raconté dans ce texte pour la fin de l'histoire (le dénouement) ?

II-production écrite :(10 points)

A la fin du texte, la mère a fait la promesse à son fils de l'emmener sur la tombe de sidi Ali M'Zali....

Sujet: Aujourd'hui, encore, on constate que de nombreuse personnes continuent à croire aux pouvoirs des saints, se rendent sur leurs tombes en diverses occasions...

Que pensez-vous de ce phénomène? appuyez votre réflexion sur des arguments convaincants
avatar
Admin
Admin

Messages : 63
Date d'inscription : 23/03/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://abd-elmoumen.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum